Mes formations "Sécurisez votre avenir" et "La compta c'est facile" sont en ligne ! Cliquez ici et ici pour en savoir plus.

mercredi 11 avril 2018

Avenant 16 : 0,9 % d'augmentation



Dix jours se sont écoulés depuis la mise en œuvre de l'avenant 16 de la Convention nationale des orthophonistes libéraux, accompagnée de l'instauration d'une nouvelle nomenclature.

Dans le numéro 371 de l'Orthophoniste, la Fédération nationale des orthophonistes affirmait (page 33) que la recette moyenne des orthophonistes passerait de 51 600 à 54 480 €, après les revalorisations de 2018 et 2019. Cela représentait une augmentation appréciable de 5,6 %. Mieux : avec l'instauration des petits forfaits "handicap" et "sortie d'hospitalisation", ainsi que la majoration "0-3 ans", la FNO annonçait carrément + 3 840 €, soit +7,4 %. Voilà qui pouvait faire oublier le gel de l'AMO.

Il y avait de quoi applaudir, d'autant que parallèlement, le montant des primes à l'installation en zone très sous-dotée explosait. Il serait d'ailleurs intéressant de savoir quelle était la part de ces primes dans le budget total que les caisses ont proposé aux négociateurs.

Mais qu'en est-il de ces estimations dans la vraie vie ? Il faudra attendre le 31 décembre 2020 pour savoir si nous sommes bien à +7,4 % sur une année pleine. Cependant, nous pouvons déjà tester les principales hausses de cotations sur notre propre activité. C'est moins évident qu'une hausse de l'AMO, mais cela reste faisable. J'ai donc voulu en avoir le cœur net et j'ai analysé la semaine qui venait de s'écouler, du 3 au 9 avril inclus. N'ayant pas accès aux moyennes statistiques, je me suis livré à une étude de cas : le mien. Voici les données.
  • 2 AMO 5,1 qui passent à 8
  • 1 AMO 10,3 qui passe à 13,5
  • 1 AMO 11 qui passe à 15,6
  • 13 AMO 13,5 qui passent à 13,8
  • 1 AMO 15,2 qui passe à 15,6
  • 2 AMO 15,3 qui passent à 15,7
  • 1 AMO 24 qui passe à 30
  • Total : +24,7 AMO, soit 61,75 € gagnés sans travailler davantage. O joie.
  •  Valeur totale de mon activité de la semaine : 2373,50 €
  •  Pour l'instant, l'avenant 16 augmente donc mes actes de 2,7 %.
Sur une année pleine, cela représente environ 2 400 €. Mais dans le même temps, avec ce texte, les orthophonistes exerçant en zone très sous-dotée perdent le remboursement de leur cotisation aux allocations familiales. Dans mon cas, c'est 3126 € cette année.  Le nouveau dispositif prévoit une prime forfaitaire annuelle de 1 500 €. Sur ce plan, l'avenant 16 me fait donc perdre 1 626 €.

Au total, pour l'instant,  je gagne 2400 - 1626 = 774 €, soit 0,9 % d'augmentation. Ces 774 € seront vite avalés par les hausses incessantes des cotisations CARPIMKO (à revenu égal, elles augmentent tous les ans), de la CFE et de la taxe foncière du cabinet.
En somme, l'avenant 16 ne change rien pour ceux qui travaillent beaucoup dans une zone très sous-dotée. Je file enfiler un costume de Caliméro, en attendant les revalorisations de 2019.