Mes formations "Sécurisez votre avenir" et "La compta c'est facile" sont en ligne ! Cliquez ici et ici pour en savoir plus.

jeudi 25 juin 2020

CARPIMKO : faut-il réclamer l'aide ?




Les autorités de tutelle ont statué : nous allons recevoir une aide défiscalisée de la part de la CARPIMKO. 1000 € sur les 1477 annoncés.

Vous avez peut-être vu passer ce communiqué triomphant de la fédération des auxiliaires médicaux, sur le site de la FNO :
https://fno.fr/actualites/cadre-legislatif/covid-le-ministere-valide-les-aides-carpimko-demandees-par-la-ffps/
 
En fait, les 477 € supplémentaires nous ont été refusés parce qu'ils étaient illégaux :
https://www.ffmkr.org/_upload/ressources/telechargements/courrier_cnavpl.pdf

Il est amusant de constater que nos représentant votent des mesures illégales, puis demandent l'avis de leur tutelle. Ca me donne une idée : j'irais bien au commissariat pour demander si je peux rentrer chez moi à 150 km/h.


La FFMKR (qui tire la couverture à elle, c'est de bonne guerre) ne lâche pas le morceau. Elle étudie différentes voies de recours avec l'UNAPL :
https://www.ffmkr.org/actualites/nos-actualites/23-juin-2020-covid-19-et-aides-de-carpimko-la-ffmkr-entendue

Ca fait quand même beaucoup d'énergie dépensée pour 477 €...

Nous redescendons donc à 1000 €.

Vous remarquerez que les infirmiers ne méritent que la moitié, alors qu'ils ont risqué leur peau au début du printemps pendant que nous étions confinés. La CARPIMKO, qui se dit équitable et solidaire, raisonne en comptable froid sur ce coup. Les infirmiers ont pu travailler, donc ils ont bien gagné leur vie.

Tout un symbole.

Les assurances d'Etat se drapent sans cesse dans l'équité et la solidarité. Mais la CARPIMKO donne 500 € aux infirmiers, soit 1% de leur bénéfice moyen (source : AGPLA). Nous, c'est 3%.

Alors vous me direz : "Tu n'as qu'à refuser tes 1000 €".

C'est vrai. J'y ai songé. Bon ok, pas longtemps (je sais ce que vous vous pensez présentement).


Mais finalement, je pense que nous pouvons demander ces 1000 € sans honte parce que ce sont NOS MILLE EUROS. C'est de l'argent qu'on nous a pris de force. Refuser de récupérer partiellement le fruit de son propre travail, ce serait pour le moins étrange.

Et puis nous leur avons lâché des dizaines de milliers d'euros depuis le début de notre carrière, pour payer les retraites de nos aînés qui ont beaucoup moins cotisé que nous.

Alors nous pouvons prendre cette petite obole sans honte, même si elle n'est ni solidaire, ni équitable. Et même si on reste loin d'une "demande forte" (je cite la fédération des auxiliaires médicaux), avec 3%.

De toute manière, la réforme des retraites revient sur le tapis, comme je vous le disais la semaine dernière.

L'équilibre financier de la CARPIMKO n'intéresse donc pas les pouvoirs publics à moyen terme, puisqu'elle ne sera plus qu'un guichet du régime général. Les réserves auront été mises dans la transition vers les 28%.


Je ne manquerai pas de vous prévenir quand l'espace perso du site de la CARPIMKO vous permettra de réclamer VOS 1000 €.

Pour terminer ce mail, je vous redonne le lien de ma nouvelle formation "Contourner le blocage de l'AMO" parce que j'ai pas mal cafouillé mardi matin :
https://bit.ly/317h6Dl
 
Toutes mes formations en ligne sont à 70 € au lieu de 90 € à l'occasion de cette sortie, jusqu'à lundi.
 
Je vous rappelle aussi que si vous avez une adresse Gmail, il est possible que Google cache mes newsletters dans diverses sous-rubriques.
 
Si vous voulez continuer à lire mes mails, vous pouvez ajouter maintenant mon adresse guillaume.lefebvre@freesbee.fr à vos contacts, et/ou faire glisser cet email dans l'onglet "Principal" de Gmail.


Cet article est issu d'une newsletter que j'ai envoyée aux 2600 abonnés ce matin. Si vous voulez la recevoir automatiquement, il vous suffit de laisser votre adresse email ici :
https://mailchi.mp/4b26f17c34bd/news-de-guillaume

 

Aucun commentaire: